Visite de l’abbaye royale de Fontevraud

bNous avons visité l’abbaye royale de Fontevraud le 5 avril 2017, construite en 1101 par Robert d’Arbrissel qui était un prédicateur itinérant. Elle devient abbaye royale à la Renaissance. Elle est de style Roman et Gothique. Elle se situe à la campagne, c’était un lieu de vie et de travail pour les religieux. Tout autour de cette abbaye se trouve un mur de clôture qui permet de se séparer avec le monde extérieur, on y rendre sous autorisation. Cette abbaye a été construite en tuffeau et en ardoise, deux pieres typiques de la région.Le tuffeau est très friable. Elle comporte 44 hectares de domaine. L’abbaye se situe entre Saumur et Chinon, à 16 km de Saumur.

Une abbaye est un lieu de culte pour les religieux dirigée par un abbé ou une abbesse.

L’abbaye de Fontevraud était divisée en 4 monastères. Il y en avait 3 pour les femmes et 1 pour les hommes. Chaque monastère comportait environ 300 personnes.

L’abbaye a été la première à être dirigée par une abbesse pour que les hommes se sentent inférieurS aux femmes et donc gagner le paradis par le martyre.

Les moines ont 2 repas par jour, un à 11h et un autre à 17h. La cuisine reste une salle mystérieuse, elle est totalement en pierre.

Les religieux de cette abbaye doivent suivre les règles de St Benoît qui est de prier et travailler (les femmes brodaient et les moines écrivaient). Pour être moine, il faut faire 5 vœux : pauvreté, obéissance, chasteté, silence et de clôture. Pour s’enrichir, l’abbaye comptaient sur les dons des fidèles, des femmes de la noblesse,du seigneur de la région et du comte d’Anjou. C’est grâce aux dons du comte d’Anjou que l’abbaye a été fini de construire.

L’abbaye est fermée en 1789 pendant la révolution Française après presque 700 ans de service. Une partie de l’abbaye a été vendue et transformée en carrière de pierre.

En 1804, elle est transformée en prison jusqu’en 1963. Elle contenait entre 1000 et 2000 détenus.

Aujourd’hui, l’abbaye est devenue un centre culturel après avoir été remise en état d’origine pour les visites.

Dans cette abbaye, se trouve 4 gisants. Il y en a une de la reine d’Angleterre Aliènore d’Aquitaine, une de Henri Plantagenet ( le mari d’Aliènore d’Aquitaine), une de Richard Coeur de Lion ( le fils de Henri Plantagenet et Aliénore d’Aquitaine ) et enfin Louis XII, l’ancien mari d’Aliénore d’Aquitaine.

Visite des jardins du château de Villandry

cNous avons visité jeudi matin, les jardins de Villandry situés a 15 km a l’ouest de Tours. Il a été créé vers 1536 dans le Val de Loire qui est le berceau de la Renaissance (XVIe siècle). C’est Jean Breton, le ministre des finances de Francois I qui a fait détruire l’ancienne forteresse du XIIe siècle dont il ne reste aujourd’hui que les fondations et le donjon. Le jardin est immence par rapport au château. En 1906, le château est racheté par la famille Carvallo pour exposer leurs peintures.

Le jardin fait 7 ha dont 1 ha de potager. Il est composé en 6 jardins en terrasses car il y a 4 niveaux. C’est un jardin de la Renaissance. Le chateau a 10 jardiniers à l’ année. Il y a différents points de vue sur ces espaces verts. Le buis est la plante qui domine les jardins. Il permet de délimiter les parcelles et ainsi de créer des formes géométriques.

Le premier jardin se nomme jardin d’ornement. Il est constitué de 4 parties : »l’amour tendre », « l’amour passionné », « l’amour volage »et « l’amour tragique »qui raconte une histoire entre un homme et une femme. De plus la musique et la religion y sont aussi représentés.

Le deuxième jardin la forêt est une promenade dans les bois qui ouvre sur différents points de vue.

Grâce aux chants des oiseaux, aux fontaines et au miroir d’eau,le troisième jardin permet de méditer et de se détendre .

Le quatrième jardin est un jardin contemporain, le jardin du soleil constitué de trois espaces:

– La chambre des nuages composée d’un espace sauvage.

-La chambre dans les tons oranges, jaunes avec un bassin en forme d’étoile.

 – La chambre des enfants avec une aire de jeux et l’ombre des pommiers.

Le cinquième jardin est le labyrinthe, il symbolise le cheminement terrestre de l’homme. C’est un labyrinthe quin e presente pas de voix sans issus et d’inspiration chrétienne.

Le sixième jardin s’appelle jardin des simples, c’est un jardin traditionnel du Moyen-Age qui est consacré aux herbes aromatiques et médicinales.

Le dernier est le jardin du potager de la Renaissance composé de 9 carrés de tailles identiques mais de formes géométriques différentes. Les légumes dont les couleurs sont alternés (bleu du poireau, rouge du choux, betterave, vert des salades) pour un regard multicolore. L’origine du jardin de légume remonte au Moyen-Age. En effet les moines dans les abbayes aimaient disposer leurs légumes selon des formes géométriques. Ce potager n’est que décoratif, les légumes ne sont pas la pour être mangé mais pour apporter des couleurs.

Visite de la ville de Saumur

faze

1)La ville :

La ville de Saumur est de taille moyenne qui contient 30 000 habitants en comptant les petits villages autour. La ville est traversée par la Loire qui fait 1020 km de long dont la source arrive du massif central.

Au début du XIXème siècle, il y avait beaucoup de circulation sur le fleuve :

-le commerce

-le tourisme

– et autres

mais le train est arrivé donc l’utilisation du fleuve a fortement diminué.

La Loire n’a pas le même niveau d’eau partout des fois trop et des fois pas assez. 12 millions de tonnes de cailloux sont sortis de ce fleuve.

De très grands ponts sont construits comme le pont Cessart (construit par l’architecte Cessart humanisme au 18ème siècle), c’est le premier pont en France avec des trottoirs pour les piétons.

2)les monuments :

La ville de Saumur est composée de 50 monuments plus environ 50 autres dans les alentours de la ville.

La tour grainetière qui a été construite au 18ème siècle est une tour qui a servie de prison avec plusieurs étages où l’on pouvait mettre 50 prisonniers par étage. Cette tour est construite avec des murs de 3 m d’épaisseur. Au 17ème siècle une taxe arrive la taxe du sel ( sel qui sert à stocker la nourriture). Les ouvriers sont payés en sel (d’où le nom salaire).

La ville a un château fort construit en pierre de tuffeau. Il a été construit au début du Xème siècle le premier propriétaire était Thibaud ( sous le nom de Thibaud le tricheur). Le style de ce château est la renaissance.

3) Autres

Saumur a beaucoup été frappé par les bombardements de la seconde guerre mondiale.

Saumur est une ville militaire, comme le cadre noir crée par

Louis XV ; il y a aussi un école militaire qui a été construite récemment pour les jeunes militaires .

Visite de la champignonnière

Mardi matin 4 avril, nous nous sommes rendus a la Champignonnière du saut aux Loups,à Montsoreau dans l’Anjou (Val de Loire).
Histoire :

Il y a 150 millions d’années, quand la Loire recouvrait les terres d’aujourd’hui, les hommes préhistoriques habitaient dans les grottes faites en Tuffeau car le domaine est avantageux pour eux leur permettait de surveiller le troupeau de moutons. Derrière la grotte, se trouvait la forêt de Fontevraud où il y avait des loups. Les hommes pouvaient donc chasser le loup pour protéger le troupeau, d’où le nom « La champignonnière du saut au Loup ».Plus tard, les nobles habitaient dans les maisons en pierre de Tuffeau (troglodytes), ils y creusaient des niches pour faire venir les pigeons. Plus il y avait de pigeons, plus les résidants étaient riches.
Les galeries ont été abandonnées, puis ont ré-ouvertes au XVIII ème siècle en Champignonnière. Le site géologique fait deux hectares.

l’extraction du Tuffeau :
pour extraire du tuffeau, on se sert d’un pique pour faire une saignée dans la pierre. Une fois les quatre saignées réalisées, on compose un matelas qui va amortir la chute du bloc de tuffeau nommé « Banc » .

un maillet est utilisé pour taper dessus, les vibrations font se détacher les blocs de tuffeau qui tombent sur le matelas.
Et pour finir, les blocs sont taillés par un « godg dard »

Les champignons :

– La découverte de la reproduction des champignons s’est faite grâce aux tas de crottins de cheval, ce qui a donné des champignons, ils ont été goûtés, puis on a continué à les produire.

– Les cultures sont produites dans des boîtes de pétries, le ramassage s’appelle « la volée ». Une fois la culture faite, les boites de pétrie sont mises à disposition des gens pour les jardins potagers .

Dans cette champignonnière il y a plusieurs variétés de champignons :

* champignons comestibles :

-pleurotes roses fait à base de blé et de seigle

-Pleurotes pulmonaires fait à base de seigle

-Pleurote huître

-Pleurote jaune

-Pholiote du peuplier

Le temps de culture est de 9 mois.

les caves sont à température de 12-14 degrés au maximum, afin de faciliter la production. Quand, nous avons visité les caves, le taux d’humidité était de 80 % ce qui laisse deviner les conditions difficiles de travail.

Production :

la champignonnière produit 15 tonnes de champignons par an.
Les champignons sont cuisinés pour le restaurant attenant et le surplus est vendu ne sont jamais à la boutique.

Visite de la forteresse royale de Chinon

La forteresse de Chinon se situe dans le parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine,à Chinon en Indre et Loire

Le château est situe sur une colline pour symboliser la puissance de la forteresse et pour les alentours car à l’origine, le château était situé sur le territoire anglais tout prés de la frontière avec la France. Le château,par sa hauteur, peut surveiller les alentours dont la Vienne qui servait de douves et également pour surveiller la frontière.

Le château a été construit au Xeme Siécle par les comtes de Blois dont Thibault 1er dit le tricheur, La construction se termine deux siècles plus tard , mais en 1044 le comte d’Anjou Foulques IV s’empare de Chinon en enfermant Geoffroy Martel son frère pour que celui ci ne règne pas. 30 ans après Geoffroy est libéré mais disparaît mystérieusement , Foulques devient donc Seigneur.

Après la mort de Foulques IV, son fils Geoffroy Le Bel dit Plantagenêt règne à son tour , qui transmet par la suite son pouvoir à Henri II. A la mort de Henri II c’est son fils Richard Coeur de Lyon qui reprend le château, et sa mort c’est son frère Jean sans terre qui hérite.

En 1205 le roi de France Phillipe Auguste attaque la Normandie puis Chinon, il récupère tout l’Ouest de la France .

Puis en 1370 Louis I d’Anjou récupère le château de Chinon , mais malheureusement pour lui la guerre de 100 ans commence quelques mois plus tard .

La troisième partie du château ( fort de Coudray) est constitué de 3 tours ( tour du moulin , tour du Coudray et tour de Boissy). La tour du moulin est spécifique car sa base est carrée mais le haut s’arrondit pour éviter les angles morts et permet d’avoir des archères à 360°.

Le donjon mesurait 30 m de hauteur et possédait 6 étages , désormais il n’en reste plus que 4 .

Visite de la résidence de François Rabelais

François Rabelais est né en 1494 ou en 1483 (selon les sources ) et est mort en 1553 à Paris. Il appartenait à une famille très riche, son domaine appartient d’abord à son père, du nom d’Antoine Rabelais, qui se trouvait à Chinon.

 La date de naissance de Rabelais est incertaine car le registre d’état civil n’était pas encore instauré à cette époque, il ne le fut qu’en 1539 donc sa date de décès est, elle, sûre.

Il a fait plusieurs métiers et activités dans sa vie dont : écrivain ; humaniste ; médecin ; moine (car il fut le second né de la famille) ; maître des requêtes ; poète ; prêtre ; etc..

Rabelais appartient alors à un courant de pensée qui s’appelle l’Humanisme. Dans ses romans, il utilise des anagrammes (technique qui se nomme contrepèterie), il peut échanger des lettres de son nom et de son prénom pour se créer une nouvelle identité –qui fut Alcofribas Nasier . Il inventa aussi de nouveaux verbes et des expressions.

Exemples :

– Beuvrot = petit buveur

– Paillarder = flemmarder

– Marmiteux = misérable

– Chopiner = boire du vin

– Grolles = corbeaux

– Écorcher le renard = vomir

– Sauter du coq à l’âne = passer d’un sujet à l’autre

Humanisme :

Philosophie qui place l’homme et les valeurs humaines au-dessus de toutes les autres valeurs.

 La Devinière est la maison d’enfance de Rabelais, construite à la fin du XVe siècle, elle est composée de différents bâtiments. Sa fonction était d’abord une ferme (souterraine) et une métairie. La Devinière fait souvent son apparition dans ses romans, tel que celui de Gargantua, et devint alors le château du Grandgousier. Le roman raconte alors un célèbre conflit qui se nomme la Guerre Picropoline dans lequel Grandgousier et Picrocole s’affrontent. Rabelais a aussi écrit d’autres œuvres célèbres telles que : Gargantua (1534) ; Pantagruel (1532) ; le Tiers Livre (1546) ; Épitaphe (1554) ; le Cinquième Livre (1564). Apparaissent dans ses livres des femmes et des hommes célèbres contemporains comme François Ier, Léonard de Vinci, Henri II, Catherine de Médicis, Elizabeth I, etc..

Ses œuvres obtiennent un privilège royal mais à peine sont-ils publiés qu’il sont censurés et condamnés à brûler par le Parlement de Paris et la Sorbonne car il dénonce les travers de son temps.